FAQ

Quels sont les différents types de protection contre la foudre ?
 
 

Tous les équipements susceptibles de protéger les sites et les bâtiments contre les dégâts causés par un impact de foudre sont regroupés sous ce vocable unique. Les dispositifs les plus fréquemment mis en place sont les paratonnerres, les pointes simples, les fils tendus et les cages de Faraday. Il s’agit là d’installations extérieures de protection foudre (IEPF) ou protections primaires. D’autres équipements, tels que les parafoudres installés en amont de matériels électriques ou électroniques, sont appelés installations intérieures de protection foudre (IIPF) ou protections secondaires.

 

Existe-t-il des systèmes de prévention contre la foudre ?
 
 

Les détecteurs d’orages sont les seuls systèmes de prévention actuellement disponibles sur le marché. Ils sont paramétrés en fonction d’un niveau de risque prédéterminé et déclenchent une alarme si ce seuil est atteint. Lorsqu’ils sont asservis aux outils de production, ces derniers sont automatiquement mis en sécurité en cas de risque avéré. Les détecteurs d’orages sont complémentaires des IEPF et des IIPF. Ils représentent également un outil efficace de protection des personnes.

 

Est-il obligatoire d'équiper ses installations d'un système de protection foudre ?
 

En théorie non. Mais de fait, la mise en place de tels dispositifs s’impose d’elle-même au vu de la protection offerte par ces derniers et des conditions imposées par les compagnies d’assurance. Les législations en la matière sont propres à chaque pays. Ainsi, en Europe, la réglementation veut que toutes les installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) possèdent de tels équipements.

 

 

Travaillez-vous seulement pour les industriels ?
 

Les sites industriels représentent l’immense majorité des affaires traitées. Mais les compétences de nos équipes ne se limitent pas à ce seul domaine. Plusieurs missions concernant des ouvrages d’art, des monuments historiques et des bateaux ont également été menées par les ingénieurs et les techniciens d’Actemium. Elles ont concerné, entre autres, un viaduc de la future route du Littoral sur l’île de la Réunion (Océan Indien), un château fort dans le sud de l’Hexagone ainsi que le plus grand paquebot construit en 2016 dans les chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

 

 

Existe-t-il des protocoles spécifiques de maintenance ?
 

On ne parle pas de maintenance au sens strict du terme pour les systèmes de protection foudre. Il est cependant obligatoire de procéder à une vérification initiale dans les six mois suivant la fin des travaux d’installation. Cette opération doit être réalisée par un organisme différent de celui ayant déployé le système. Des contrôles ont ensuite lieu tous les ans. Ils alternent vérification simplifiée et vérification complète.

 

Qu'est-ce qu'une analyse de protection foudre ?
 

L’analyse de protection foudre (APF) consiste à identifier les équipements et les installations dont la protection doit être assurée. Elle définit ensuite les niveaux nécessaires de protection. L’ARF doit être remise à jour à chaque modification des installations, à chaque révision de l’étude de dangers et en cas de changement de votre tableau ICPE (Seveso 3). Elle donne lieu à une étude technique définissant précisément les équipements et les mesures de protection à mettre en place, leur lieu d’implantation et les modalités de leur vérification.

 

Qu'est-ce qu'une étude de dangers ?
 
 

L’étude de dangers vise à répertorier l’ensemble des phénomènes dangereux pouvant endommager une installation industrielle donnée. Elle a pour objectif de proposer des mesures concrètes en vue d’améliorer la sécurité des sites. L’étude de dangers doit être réactualisée au moins tous les cinq ans (directive Seveso 2). Elle génère obligatoirement une reprise de l’analyse du risque foudre (ARF).

 

Quel est l'intérêt d'externaliser la pose d'équipements de protection foudre ?
 
 

Le déploiement de tels matériels ne peut être réalisé que par des entreprises dûment certifiées et habilitées. Actemium possède ces « sésames » et, en tant spécialistes de la protection foudre, ses entreprises disposent à la fois des ressources humaines compétentes et du matériel spécifique de pointe indispensable (telluromètre pour la mesure de résistivité du sol, pinces de boucle de terre…). Avec Actemium, les clients ont l’assurance de disposer de systèmes conformes aux réglementations en vigueur.

 

Pouvez-vous m'aider dans le choix d'une solution de protection foudre ?
 
 

Les équipes d’Actemium sont aux côtés de leurs clients pour les accompagner dans cette démarche. Définition des besoins, réponse aux exigences réglementaires, rédaction d’un cahier des charges, assistance en maîtrise d’œuvre : elles vous proposeront la solution la mieux adaptée.

 

Est-il nécessaire de posséder des certifications spécifiques ?
 
 

Oui, c’est indispensable. Au-delà des certifications « généralistes » (Iso 9001, Iso 14001, Ohsas 18001…), les entreprises Actemium spécialisées en systèmes de protection foudre sont certifiées Qualifoudre. Elles sont également titulaires de qualifications plus spécifiques exigées par les industriels chez qui elles interviennent (Cefri, Atex, Elec, Caces…). Leurs techniciens sont individuellement habilités à mener les tâches qui leur sont confiées.

 

Puis-je vérifier moi-même mes systèmes de protection foudre ?
 
 

Cela est tout à fait possible, à condition de posséder la certification Qualifoudre. Actemium étant reconnu comme organisme de formation à part entière dans ce domaine, ses équipes forment les clients qui le souhaitent aux exigences du référentiel Qualifoudre.

 

Pouvez-vous prendre en charge les projets « world wide » ?
 
 

Les équipes d’Actemium sont mobiles. Il n’y a donc aucun obstacle de leur côté à mener les projets de leurs clients partout à travers le monde, que ce soit pour l’analyse du risque foudre d’un site donné, la conception d’une installation, la réalisation des travaux ou la vérification des équipements en place.

 

Etes-vous prêt à accompagner les entreprises lors d'un contrôle effectué par les organismes de tutelle (Dreal...) ?
 
 

Les entreprises d’Actemium spécialisées en protection foudre sont aux côtés de leurs clients lors de telles inspections. Leur connaissance approfondie des installations en place et leur maîtrise du risque foudre en font des interlocuteurs de choix pour répondre aux questions des inspecteurs aux côtés des industriels qui le souhaitent.

 

&nbp;