Smart Energy
15/03/2016

La smart energy, enjeu stratégique pour l’industrie du futur

Plus performante, plus intelligente, plus humaine, mais pas seulement : la smart industry doit aussi être plus responsable énergétiquement.

Si l’efficacité énergétique  est loin d’être une préoccupation nouvelle pour les industriels, les obligations d’audit des consommations énergétiques d’ici fin 2015, la norme ISO 50001, l’augmentation du coût de l’énergie et les incitations financières les conduisent à prendre le sujet à bras-le-corps.

Associée aux considérations environnementales et à la perspective de gagner en compétitivité grâce à une diminution des dépenses en énergie, la performance énergétique dans l’industrie est un enjeu désormais majeur. Son optimisation est un paramètre essentiel de la smart industry qu’elle passe par des gestes simples et faciles à mettre en œuvre ou par une modification en profondeur des process. « L’industrie du futur place l’efficacité énergétique à un niveau supérieur, tout en gardant les mêmes bases : réduire les pertes d’énergie, utiliser des équipements plus économes, récupérer les pertes de chaleur… La prochaine étape est de tout rendre smart », explique Jan Meeuwesen, Energy Efficiency Consultant chez Actemium en Belgique.

 

La performance énergétique, nouvel enjeu pour gagner en compétitivité

En investissant dans des équipements performants, appliquant des solutions innovantes et traquant le gaspillage, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) estime ainsi que le secteur de l’industrie pourrait réaliser 20 % d’économie d’énergie d’ici 2030. Les industries agroalimentaires et mécaniques ont le plus à y gagner (29 %) du fait de leur process très consommateur, mais tous sont concernés. Dans un contexte de concurrence forte, l’efficacité énergétique devient un enjeu de compétitivité non négligeable.

 

Smart energy : comment augmenter ses performances énergétiques ?

Des audits à la sensibilisation au gaspillage en passant par les solutions techniques, les réglages ou l’implantation d’un système d’information de gestion de l’énergie diverses solutions s’adaptent au besoin, à l’investissement et au degré de réaménagement énergétique souhaité.

Les démarches d’efficacité énergétique commencent généralement par un audit (qui permet de faire un état des lieux des consommations et d’établir une cartographie énergétique du site en vue de définir des Indicateurs de Performance Energétique (IPE) à suivre. Il est ensuite possible de fournir des recommandations indiquant les pistes d’améliorations à appliquer, qu’elles portent sur les opérations techniques, les réglages ou processus ainsi que sur les aspects comportementaux.

L’installation d’outils de monitoring permet quant à elle d’obtenir des données claires et exploitables afin de comprendre et anticiper les consommations ou encore de définir des alarmes permettant de réagir rapidement en cas de surconsommation d’un poste. Ce type d’outil permet de piloter efficacement son système de management de l’énergie qui peut faire l’objet d’une certification ISO 50001.

La modification du système d’éclairage est un premier pas vers l’efficacité énergétique, simple et facile à mettre en œuvre, avec des investissements qui restent limités et des gains à différents niveaux

Actemium a ainsi permis au site de production d’Häagen-Dazs d’Arras (France) d’optimiser ses consommations énergétiques en froid industriel à hauteur de 20 %, une économie conséquente dans la mesure où les besoins en froid industriel représentent plus de 68 % de la consommation énergétique du site.

Les modifications de l’éclairage permettent également des économies substantielles sans engager de lourds travaux de réaménagement. « La modification du système d’éclairage est un premier pas vers l’efficacité énergétique, simple et facile à mettre en œuvre, avec des investissements qui restent limités et des gains à différents niveaux », explique Juliane Jundt, Energy Efficiency Engineer chez Actemium. Les solutions mises en place par Actemium pour le site de PMG  en Espagne ont ainsi permis une économie de 68 % de consommation d’énergie.

Smart energy : innover dans la méthodologie d’audit

Actemium est membre de PS2E (Paris-Saclay Efficacité Energétique), un institut de recherche et de formation pour la Transition Énergétique, mandaté par le gouvernement et l’Ademe pour développer des méthodologies d’audit poussé en termes d’efficacité énergétique. « Les procédés industriels, au cœur des expertises d’Actemium, représentent les 2/3 de la consommation énergétique industrielle. Pour réaliser un maximum de gain, il est donc important d’étudier en détail le process, ce qui peut parfois être difficile à mettre en œuvre car les industriels sont souvent réticents à ce que l’on touche à leur outil de production » explique Juliane Jundt.

Actemium réalise dans ce cadre des audits systémiques, méthode innovante qui analyse le système productif dans sa globalité : « Avec ce type d’audit, plutôt que de s’intéresser aux économies d’énergie sur les gros postes de consommation, nous prenons le problème à l’inverse en calculant la quantité d’énergie nécessaire à la fabrication du produit final et vérifiant si les équipements sont dimensionnés en conséquence, détaille Juliane Jundt. Réaliser ce type de bilan apporte aux industriels un regard neuf sur leur outil de production tout mettant en évidence des inefficacités dans le procédé et définissant des indicateurs de performance énergétiques utiles au pilotage énergétique ». Le site de la Compagnie des Fromages et RicheMonts (CF & R), situé à Vire (France), a été le premier à être audité par PS2E.

 

Prédire sa consommation pour optimiser les achats d’énergie

Mieux connaître sa consommation permet également de la prévoir et ainsi d’anticiper et optimiser les dépenses énergétiques. Avec l’essor des smart grids et des compteurs intelligents, des solutions d’économie d’énergie encore peu développées comme le demand-response (effacement de la consommation) peuvent être mises en place, en coordonnant les besoins en énergie et sa disponibilité. Autant de données dont le traitement est un enjeu pour mieux gérer les consommations énergétiques.

Share Facebook Twitter LinkedIn LinkedIn