Smart Energy
19/03/2018

Salon Smart Industries : nos innovations opérationnelles pour l’usine du futur

Actemium présente ses innovations opérationnelles pour accompagner les usines vers la smart industrie

Focus sur 3 expertises industrielles applicables pour prendre le virage de l’industrie de demain

À l’occasion du salon Smart Industries 2018 (27 au 30 mars 2018, Paris Nord Villepinte), Actemium  présente trois de ses expertises et innovations opérationnelles pour accélérer la transition vers l’industrie du futur, tant sur le process, la maintenance et la performance énergétique. De la réalité virtuelle au bénéfice des opérateurs, jusqu’à l’optimisation énergétique au service de la compétitivité, en passant par la nécessaire conformité aux législations concernant la protection des datas, les démarches d’innovation doivent avant tout être opérationnelles. Focus sur des applications concrètes mises en place par des acteurs engagés.

Data - Le rôle croissant de la cybersécurité
 

Un partenariat unique entre Actemium, Axians et Sentryo

Sentryo et Actemium ont signé récemment un accord de partenariat avec pour objectif de bâtir une offre commune pour répondre aux besoins de cybersécurité des réseaux industriels.  Ce partenariat permet à Actemium et Axians (la marque de VINCI Energies dédiées aux solutions ICT) de promouvoir et distribuer l’offre ICS CyberVision auprès d’entreprises industrielles de plus en plus sensibles aux menaces liées à la cybersécurité.

« Les systèmes industriels sont de plus en plus complexes, interconnectés, ouverts et digitalisés. Ces facteurs de vulnérabilité ont fait bondir le nombre de cyberattaques ciblant les systèmes industriels : + 636% en 2 ans. Il est désormais urgent que les acteurs industriels se saisissent de ce problème, tant pour pallier les risques croissants que pour se conformer au législateur » explique Olivier Albessard, Directeur d’Actemium.

La solution ICS CyberVision permet une connaissance approfondie de tous les composants d’un réseau, la visibilité sur tous les flux de communication et de détecter les évènements anormaux.

Particulièrement complète, la solution comporte trois niveaux d’offre : l’Audit (pour l’état des lieux et le référentiel), le MCS (contrat de maintien en condition de sécurité) et MCO (contrat de maintien en conditions opérationnelles).

 
Process - La valeur ajoutée de la réalité virtuelle
 

L’usine virtuelle pour anticiper l’usine du futur

Actemium déploie des solutions innovantes de réalité virtuelle au service des projets d’implantation ou de modification des sites industriels.

En amont de la construction de son usine d’entretien de banches, l’entreprise Solumat a fait appel à Actemium pour vérifier la faisabilité technico-économique du projet (nettoyage automatisé des banches avant location). Les équipes de l’entreprise Actemium Poissy, en collaboration avec VINCI Construction, ont décidé de développer une conception 3D de l’usine, véritable maquette numérique du futur site, autorisant une visualisation globale mais surtout un partage facilité avec l’ensemble des parties-prenantes :

  • Aucun logiciel prérequis ni compétences particulières nécessaires pour manipuler le plan, permettant de partager simplement le projet
  • Facilité de navigation dans l’installation virtuelle
  • Facilité de modifications avec visualisation en temps réel du résultat

Le partage du plan entre les équipes client et les équipes conception/intégration a ainsi permis de vérifier que l’ensemble des besoins a été pris en compte, de l’ergonomie des postes de travail, aux encombrements, flux et cadences.

« Suite à cette ingénierie simultanée avec la réalisation de cette application, la faisabilité du projet a été validée et les équipes d’Actemium Poissy ont été retenues pour la conception/réalisation de l’installation automatisée de nettoyage de banches. » explique Patrick Mariage, chef d’entreprise d’Actemium Poissy

 
Energie - L’efficacité de l’audit énergétique
 

Un audit systémique qui prend les choses dans le bon ordre

Les procédés industriels représentent les deux tiers de la consommation énergétique industrielle ; étudier en détail le process se révèle primordial pour réaliser un maximum de gain. Plutôt que de se focaliser seulement sur les dépenses énergétiques, l’audit énergétique systémique d’Actemium s’intéresse à la quantité d’énergie nécessaire à la réalisation du produit final (appelée l’énergie minimum requise). Cela permet de caractériser énergétiquement le process et de quantifier précisément les économies d’énergie accessible sur chacun des postes analysés afin de prioriser les solutions concrètes à mettre en œuvre ; et surtout d’informer sur la marge de performance accessible.

Cet audit met en évidence les inefficacités dans le process, définit des indicateurs de performances utiles au pilotage énergétique et permet aux industriels de poser un regard neuf sur leur outil de production ; un regard indispensable pour mettre en œuvre les actions correctives efficaces et quantifiables à l’avance.

« La Smart Industrie chercher à pousser l’industrie vers un modèle plus vertueux d’un point de vue environnemental tout en dynamisant sa compétitivité. Loin d’être anecdotique, ce poste révèle des bénéfices qui ne sont pas toujours évidents à discerner, et un potentiel d’amélioration sur les process, la qualité et la compétitivité. Ce déploiement d’un audit énergétique chez l’un de nos clients de l’agroalimentaire, acteur majeur dans le domaine céréalier, a pu estimer ses économies de factures énergétique de 40% à 60% ! » explique Paul Dède, ingénieur efficacité énergétique chez Actemium.

 

 

 

 

Share Facebook Twitter LinkedIn LinkedIn