Smart Process
21/09/2018

La Direction générale de la Fabrication des billets (DGFB) de la Banque de France choisit Actemium pour automatiser ses lignes d’emballage de billets de banque

Paris, France, le 13 septembre 2018 – À l’issue d’un dialogue compétitif, la Direction générale de la Fabrication des billets de la Banque de France a confié à ISI Process, en collaboration avec Actemium Clermont Process, la conception, la réalisation et l’installation d’une ligne automatique d’emballage des billets de banque Euro et Export produits sur son site de Chamalières. Le projet, d’une durée de deux ans, est une première en Europe par son dimensionnement et la complémentarité des technologies proposées.
 

Une solution pour sécuriser et fiabiliser le process d’emballage

La DGFB de la Banque de France a choisi de s’associer à Actemium, la marque dédiée au process industriel de VINCI Energies, pour sécuriser son process de récupération et d’emballage des billets et renforcer la traçabilité sur son site de production de billets de Chamalières (Auvergne-Rhône-Alpes).Chaque année, ce site de production historique assure l’impression de 1 à 1,5 milliard de billets Euro, du 5 € au 200 €, soit six coupures.La première étape du projet a consisté à réaliser une étude de faisabilité et une cartographie des process après impression des billets. Ce travail a permis d’identifier, avec la DGFB, des besoins spécifiques concernant la récupération et l’emballage des valeurs, l’un des process les plus critiques et sensibles dans la production de billets :

  • l’amélioration de la sûreté et de la traçabilité,
  • la réduction des troubles musculo squelettiques (TMS) et des tâches sans valeur ajoutée pour les opérateurs,
  • la diminution de coûts importants liés aux obligations légales sur ce type de productions sensibles.

Le projet présentait également de forts enjeux :

  • réussir à automatiser entièrement 6 lignes de production sur un site de taille moyenne (1600m²),
  • réussir à dissocier sécurité des opérateurs et sûreté des billets.

 

Une solution d’envergure, unique en Europe  

Le projet, d’un montant total de 5 M€, est composé de 6 lignes de convoyage, de filmage et d’étiquetage de billets par lots de 1000 (des « mises ») puis de 6 ilots robotisés qui gèrent le groupage en lots de 10 mises.

3 AIV [1] prennent en charge les lots constitués jusqu’à la ligne d’encartonnage. Totalement autonomes et équipés de scanners pour éviter toute collision ou interception, ces véhicules ont été conçus comme des coffres forts mobiles pour répondre à des critères de sûreté maximum.

La ligne d’encartonnage robotisée prend en charge les lots livrés, puis les cartons sont palettisés sur une fin de ligne également équipée d’un robot. Celui-ci monté sur un 7e axe, permet d’assurer le tri et l’ordonnancement pour respecter les plans de palettisation.

En évitant tout contact entre opérateurs et valeurs, cette solution complète garantit la sûreté de la production, la disparition des tâches pénibles et sans valeur ajoutée ainsi qu’une traçabilité sans faille.

 

Un projet pensé pour l’amélioration du cadre de travail des opérateurs

En plus de réduire les TMS (troubles musculo squelettiques), la solution implantée marque pour les opérateurs une rupture avec les lignes automatisée classiques : un travail sur le design et l’ergonomie visuelle permet de proposer un cadre de travail plus beau, plus confortable et moins stressant. Des signaux lumineux remplacent ainsi certaines alarmes sonores et le design global de l’aménagement intérieur a été pensé pour être autant visuel que fonctionnel.

Pensé sur le long terme, ce projet permet également l’acquisition d’informations relatives aux données de production qui favorisera l’optimisation de l’espace, la flexibilité et la productivité.

François Gsell, en charge du pilotage du projet pour ISI Process et Actemium Process Clermont, explique : « Ce projet a été exemplaire à tout point de vue : le cahier des charges a été co-construit sur des bases solides, permettant d’évaluer efficacement les critères de choix des solutions à installer. Nous avons ainsi pu opter pour des technologies industrielles désormais matures, comme la modélisation 3D Virtuelle du projet et les AIV, mais avons choisi d’en optimiser totalement les fonctions. »

Jean-Philippe Pezaire, chef de projet pour la Direction générale de la Fabrication des billets de la Banque de France déclare : « Nous sommes fiers d’avoir réussi à opérer un virage majeur pour ce site historique pour la Banque de France, et d’en avoir fait un exemple opérant d’intégration de technologies industrielles au service de la sécurité, de la sûreté et de la traçabilité. »

La mise en production de la première tranche est prévue pour Août 2018 ; les deux tranches suivantes s’étaleront jusqu’à 2019.

 

Agenda :

Retrouvez Actemium au salon All4Pack, du 26 au 29 novembre 2018 à Paris Nord Villepinte.


[1] Autonomous Intelligent Vehicle

Share Facebook Twitter LinkedIn LinkedIn