Offre VSR - Foire aux questions

Vous vous interrogez sur notre offre VSR ? Parcourez notre foire aux questions pour en apprendre plus.

 

Quels sont vos domaines d’intervention ?
 

Nous intervenons sur tous les types de matériel VSR qu’ils soient munis d’actionneurs électriques ou pneumatiques, ou non. Les principaux équipements concernés sont : robinet conique, robinet à soupape, vanne à coin, vanne sphérique, vanne guillotine, vanne papillon, vanne de régulation, soupape PSV (respiration ou sûreté).

 

 

Quels sont les principaux secteurs industriels concernés par votre offre VSR ?
 

Nos clients relèvent principalement du secteur de la chimie, les installations Seveso ou les sites classés ICPE. Par ailleurs, les industries possédant des boucles vapeur sous pression ainsi que celles dont les équipements renferment des matériaux nobles – et donc à coûts de remplacement élevés – font appel à nos services (nucléaire, centrales de production d’énergie, incinérateurs, chaufferies, oil & gas, papetiers…). Nous intervenons également pour les secteurs de l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique et les fabricants automobiles.

 

 

Quelles sont les caractéristiques des vannes et soupapes prises en charge?
 

Notre cœur d’activité concerne préférentiellement les équipements positionnés sur des canalisations cylindriques. Les diamètres pris en charge sont limités à 500 mm (DN) pour des pressions maximales de 420 bars (PN).

 

 

Est-il possible d’optimiser les opérations de maintenance ?
 

Notre offre VSR de gestion globale de votre parc de vannes et de soupapes permet d’anticiper d’éventuels dysfonctionnements, aboutissant ainsi à la mise en place d’une véritable maintenance prédictive. Cela passe par l’identification de vos équipements critiques, leur standardisation afin de faciliter les interventions, la traçabilité de ces interventions par le déploiement d’outils de suivi ainsi que l’élaboration d’un plan concret d’amélioration à mettre en place.

 

 

Êtes-vous multifabricants ?
 

Nous avons établi des partenariats avec les principaux fabricants d’équipements. Ils nous permettent de proposer à nos clients industriels du matériel à la pointe de la technologie et toujours parfaitement en phase avec leurs attentes.

 

 

Que signifie « travaux complémentaires d’assemblage » ?
 

Certaines vannes sont équipées d’actionneurs et de positionneurs. Lorsque ces équipements sont de marques différentes, nous usinons les pièces d’interface nécessaires à l’assemblage de ces éléments en fonction des process concernés (viscosité des produits, pression…). Cette prestation est effectuée dans nos ateliers, les tests de mise en service étant réalisés sur site par nos équipes.

 

 

Pouvez-vous contrôler nos soupapes directement sur site ?
 

Outre les vérifications en atelier, nous maîtrisons les équipements permettant de manœuvrer ces soupapes directement sur site afin de déterminer si elles sont correctement tarées. Cette expertise complémentaire est source de performance pour les industriels (meilleure disponibilité des équipements, diminution des temps et des coûts d’intervention).

 

 

Assurez-vous la traçabilité de vos interventions ?
 

Nous garantissons la traçabilité des étalonnages et des contrôles effectués tant dans nos ateliers que sur les sites de nos clients. Des comptes rendus d’intervention sont systématiquement réalisés. Nos certifications attestent de la validité du travail effectué.

 

 

Que proposez-vous en termes de gestion documentaire ?
 

Nous disposons d’outils interfaçables avec les modules « maintenance » des progiciels de gestion (ERP) de nos clients. Tous nos rapports d’intervention, procès-verbaux, expertises, fiches de préconisation sont directement exportables vers ces ERP. Nos clients peuvent s’appuyer sur cette documentation pour mener leurs procédures d’auto-certifications exigées par les organismes de contrôle (Dreal…) et valider leurs agréments.

 

 

Comment accompagnez-vous les industriels lors des arrêts programmés de site ?
 

Notre accompagnement se situe à deux niveaux. D’une part, durant les périodes d’exploitation, nous expertisons et analysons les équipements VSR de nos clients et nous produisons des fiches de préconisation. La consolidation de ces documents permet de préparer au mieux ces arrêts. D’autre part, les moyens humains, matériels et de communication que nous déployons sont des éléments clés pour optimiser les interventions en phase d’arrêt. Nous offrons toutes les garanties pour que ces moments cruciaux se déroulent au mieux dans les délais impartis.

 

 

Quelles certifications possédez-vous ?
 

Les entreprises Actemium exerçant dans le domaine VSR disposent de toutes les certifications généralistes (Iso 9001, Iso 14001, Ohsas 18001…). Elles sont également reconnues et habilitées pour travailler dans tous les types de milieux industriels (Cefri, Mase, Atex, Qmos, Q19…).

 

 

La directive européenne sur les équipements sous pression est-elle applicable au domaine VSR ?
 

Oui, et nous réalisons les tests et les expertises permettant aux industriels d’agir en conformité avec les exigences de cette directive. À savoir : 17 ans après sa création, cette dernière a été revue, de nouvelles mesures entrant en application à partir de l’été 2016.

 

 

Prenez-vous en charge les projets à l’international ?
 

Actemium possède une douzaine d’entreprises spécialisées en VSR. Regroupant plusieurs centaines de techniciens et d’ingénieurs, celles-ci travaillent en parfaite collaboration pour répondre aux demandes de leurs clients. Leurs équipes sont mobiles et elles s’appuient sur la force du réseau mondial Actemium pour réaliser leurs missions à travers la plupart des pays du monde.

 
&nbp;