Smart Process
Des offres ensemblières en robotisation de plus en plus accessibles et adaptables

Focus sur l’évolution de l’intégration des solutions robotiques dans le système productif français

Actemium, la marque de VINCI Energies dédiée à l’optimisation du process industriel, intègre depuis 25 ans ses solutions de robotisation au cœur des usines, pour accélérer la transition vers l’industrie du futur. Encore réservées il y a peu aux plus grands groupes, les solutions disponibles séduisent désormais de plus en plus d’acteurs et de secteurs. Plus qu’une accélération pure de sa compétitivité, l’industrie procède à une mue pour répondre à de nouveaux besoins en termes de personnalisation et de flexibilité. 

Actemium continue de développer ses offres ensemblières dédiées à l’automation et à la robotisation

« Nous devons replacer l’humain au cœur de l’usine. Concrètement, cela induit des solutions simples à appréhender, une expérience utilisateur facilitée, une interface homme/machine intuitive. » explique Thomas Hoffmann, directeur du développement de la marque Actemium. « Il est aussi important d’impliquer le client et l’usager dès le début de toute réflexion, pour co-construire la solution la plus adaptée aux besoins, à l’espace, aux opérateurs. Cette implication de tous contribue également à lever les résistances à la robotique, et au changement d manière plus générale. »

Actemium développe son offre autour de trois grands axes :

  • Intégrer l’automatisation : par la robotisation des process manuels par exemple, pour améliorer la productivité, réduire la pénibilité
  • Moderniser les outils existants : en actualisant les installations robotisées pour augmenter leur performance et améliorer la qualité/fiabilité.
  • Intégrer de nouvelles technologies : via des études à la conception, études de faisabilité, démonstrateurs pour valider un process

Les pistes de développement de l’automatisation au cœur de l’usine

De nouvelles technologies sortent des démonstrateurs pour « augmenter » l’usine : la vision 3D, la réalité augmentée (via des casques intelligents fournis aux opérateurs), l’intelligence artificielle dédiée à l’autonomisation des outils robotiques, la blockchain appliquée aux données collectées par les robots…

Ces nouvelles applications ainsi permises rendent chaque jour plus d’intelligents et flexibles les process du client en intégrant les robots de nouvelles générations, des robots qui travailleront dans un même environnement que l’humain (collaboratif), la robotique mobile et des solutions d’intelligence embarquée (IA, robot guidé par vision 3D, plus de précision).

En parallèle, de nouveaux secteurs industriels font appel aux applications de l’automatisation et de la robotisation, pour opérer des transformations fortes : la logistique, le médical mais aussi les métiers des filières d’infrastructures (comme le bâtiment).

Si les offres de conception et de construction de tout ou partie d’un atelier de production attirent de plus en plus de secteurs et d’acteurs, c’est qu’elles ont démontré ces dernières années leur efficacité en termes de compétitivité. Pourtant, ces technologies présentent de nombreux atouts à forte valeur ajoutée et ne servent plus qu’à accroître fortement les capacités de production. Elles permettent de multiplier les possibilités pour adapter les outils de production en fonction de la demande, pour procéder à des évolutions critiques pour le système productif :

  • Flexibilité : de la production en série à la production personnalisée, voire de petites séries.
  • Sobriété des politiques de gestion de la chaîne logistique : d’un modèle établi sur le stockage vers un mode de fabrication à la demande

Cette transition présente aussi des atouts pour l’ensemble des parties-prenantes :

  • Résilience des économies locales : de l’effet d’échelle de centralisation des sites de production (à forts volumes) aux unités locales et flexibles (relocalisation près du consommateur)
  • Réduction de la pénibilité : en attribuant les tâches à faible valeur ajoutée à des machines
  • Gestion des tensions du marché de l’emploi : et face à la pénurie de ressources humaines qualifiées

Une offre ensemblière particulièrement adaptée aux PME

Actemium intègre ses offres ensemblières depuis plus de 25 ans. Ce réseau, rejoint chaque année par de nouvelles croissances externes spécialisées, est aujourd’hui fort de plus de 30 entreprises expertes dans ce domaine.

Le réseau a développé des solutions robotisées clés en main, depuis le conseil à l’intégration sur site jusqu’à l’accompagnement des clients avec ses offres de service, formation et maintenance, durant toute la vie de votre installation.

Ce marché désormais mûr bénéficie désormais aux PME et ETI, dont la demande s’accélère et devrait être soutenue ces prochaines années.

Thomas Hoffmann, directeur du développement de la marque Actemium complète : « Nous maîtrisons parfaitement la phase de conception allant même tester nous-même la performance de la solution avant l’investissement, par une phase de pré-étude, étude de faisabilité, et tests. Car notre expérience nous a prouvé qu’il existe encore de nombreux freins à l’intégration de solutions robotiques dans l’usine, faits de peurs et de fantasmes. L’accompagnement humain reste donc la clé pour intégrer l’automatisation à nos systèmes productifs. »